Le collodion humide est un procédé photographique inventé autour des années 1850. Il consiste à enduire une plaque de verre (ambrotype) ou de fer (ferrotype) d’une émulsion photosensible à base de collodion et de sels d’argent. La plaque est ensuite placée dans un châssis qui s'insère dans une chambre photographique grand format.

Elle est ensuite rapidement développée en chambre noire avant que l'image n'apparaisse en positif au moment de sa fixation.


Chaque plaque est un exemplaire unique disponible à la vente.


10 tirages numérotés par plaque sont également disponibles.

Using Format